Recherche personnalisée

lundi 27 mai 2013

Isabelle Eberhardt, une femme en route vers l'Islam


« Nous sommes tous juifs de naissance parce que nous venons au monde pour Dieu. Nous sommes tous chrétiens par pénitence parce que nous avons tous des péchés à racheter. Nous sommes tous musulmans par espérance parce que chacun de nous rêve à un paradis caché. Si je suis laïque, c’est parce que je suis fatigué d’être un enfant face à Dieu.»

(Slimane Benaïssa, L’avenir oublié)

mercredi 1 mai 2013

Le roman de l'amazone


Trois générations de femmes prises dans un cheminement qui conduira la première à une libération par la référence à l'ancêtre, la seconde à un affranchissement par la révolte et la troisième à une émancipation par l'instruction.

Elle fut l'un des tout premiers lauréats, en 1991, des prix littéraires décernés par la fondation Aba qui venait tout juste d'être créée. Elle reçut timidement son diplôme et son chèque des mains de Noureddine Aba lui-même au cours d'une cérémonie organisée dans les salons de l'hôtel Safir, et à laquelle était également convié, en tant que lauréat, un autre écrivain de talent qui venait de publier aux éditions du Seuil, Les vigiles. Depuis, elle a fait le chemin que lui prédisait le poète disparu : tout en continuant d'exercer la médecine, son premier métier, dans une ville du sud de la France, Malika Mokeddem se manifeste régulièrement sur la scène littéraire française.
Recherche personnalisée