Recherche personnalisée

jeudi 20 décembre 2012

Khaled Nezzar le savait ...


Khaled Nezzar savait, en 1991, que les islamistes pouvaient déployer 30 000 hommes armés prêts à mourir pour la Dawla islamya. Alors qu'il était ministre de la Défense, un rapport des services secrets algériens l'avait averti que le FIS comptait dans ses rangs 600 000 militants, dont 5% étaient suffisamment motivés et entraînés pour basculer dans le terrorisme. Les services préconisaient, à l'époque « la neutralisation de cet effectif dangereux avant toute intervention politique contre Abassi Madani ».

Le Matin N1850 mercredi 4 mars 1998

Recherche personnalisée