Recherche personnalisée

samedi 24 novembre 2012

Rabah Kebir, Nezzar doit etre juge en Algerie



Dans une déclaration, hier soir au quotidien oranais Errai, l'un des dirigeants de l'ex-FIS à l'étranger, Rabah Kébir, a estimé que " Nezzar a peur parce qu'il sait plus que tout autre qu'il est responsable de la crise que traverse le pays et du sang qui a été versé ". Kebir s'est dit non surpris par une telle attitude " dans la mesure où Nezzar représente ce qui est arrivé à Pinochet et à Milosevic et autres. "

Le problème de Nezzar, a dit Kébir, n'est pas avec une seule personne, mais avec l'ensemble du peuple algérien. " Nous demandons à ce qu'il soit présenté à la justice en Algérie avec toutes les garanties requises ", a clamé le responsable de l'instance exécutive à l'étranger du parti dissous. Selon Kébir, les hommes doivent être interrogés sur leurs options et décisions politiques, et c'est dans cette optique, a t-il poursuivi, que Nezzar " doit rendre compte de sa responsabilité d'avoir entraîné le pays dans une spirale de crise dont il connaissait le début, mais pas la fin. "

En conclusion, Kébir lance un appel à l'armée : " Cette institution doit se délester de l'héritage qu'a laissé Nezzar et ce, en facilitant sa présentation devant un tribunal en Algérie. "

L'Expresssion jeudi 23 aout 2001
Recherche personnalisée