Recherche personnalisée

samedi 24 novembre 2012

Assassinat de Matoub; sa famille refute la these officielle


Dans une déclaration rendue publique, hier, Nna Aldjia Matoub, réfute « la thèse officielle sur l'identité des véritables assassins de Lounès ». Cette déclaration, qui intervient le jour de la tenue du procès opposant, à Paris, la famille Matoub à Saïd Sadi et Noureddine Ait Hamouda et à près d'un mois et demi du 5e anniversaire de l'assassinat du Rebelle, était l'occasion pour Nna Aldjia de tenter « de lever le voile sur le mensonge entretenu qui a suivi la mort de mon fils unique ». A ce titre, la mère de Matoub dénonce « les campagnes médiatiques contre la famille Matoub orchestrées et exécutées par des agents qui ont bu dans la cruche de l'injustice et de l'oppression sous le couvert d'une amitié quand bien même trahie ». Pour Nna Aldjia, « les masques sont aujourd'hui tombés, ceux qui ont sacrifié Lounès et vendu la Kabylie pour les strapontins sont connus ». Par ailleurs, elle interpelle le Président de la République « pour relâcher les candidats à l'inculpation, Chenoui et Medjnoun, version RCD ». En parallèle, elle exige «des autorités judiciaires la réouverture d'une véritable enquête et citer les rémoras du régime assassin, à s'expliquer, en tenant compte des déclarations de ma belle-fille, témoin du crime, qui les a accusés publiquement ».

Ar. S.
L'Expression mercredi 14 mai 2003



Recherche personnalisée