Recherche personnalisée

mardi 8 mai 2012

L'Etat Major politico-militaire de la revolution : le C.C.E


Le Comité de Coordination et d’Exécution


Hocine AIT-AHMED : 32 ans; militant du P.P.A Chef de l'organisation para-militaire « l'O.S. ». Condamné par les tribunaux colonialistes, gagne le Caire en 1951. Membre du C.R.U.A. en 1954, fait partie du comité qui déclencha la Révolution en 1954. Il fut l'un des dirigeants de la Délégation du F.L.N. à l'extérieur jusqu'au jour du kidnapping de l'avion marocain par les Autorités françaises.

Ahmed BEN BELLA : 38 ans; militant du P.P.A. Chef de l'organisation para-militaire « l'O.S. ». Arrêté lors du « complot » de 1950, il s'évada de la prison de Blida en 1952 et regagna le Caire. Membre du C.R.U.A. il fait partie du comité qui déclencha la Révolution du 1-er Novembre 1954. Il fut l'un des dirigeants de la Délégation du F.L.N. à l'extérieur jusqu'au jour du kidnapping de l'avion marocain par les Autorités françaises.

Rabah BITTAT : 31 ans; militant du P.P.A. Recherché en 1950, il est condamné par contumace lors du « complot ». Membre du Comité Révolutionnaire d'Unité et d'Action, il fait partie du comité qui déclencha la Révolution du 1-er Novembre 1954. Il est arrêté en Février 1955.

Mohamed BOUDIAF : 39 ans; militant du P.P.A. Dirigeant de « l'O.S. » dans le département de Constantine. Condamné par contumace en 1950. Il regagne le Caire en Octobre 1954. Membre du C.R.U.A. fait partie du Comité qui déclencha la Révolution du 1-er Novembre 1954. Il fut l'un des dirigeants de la Délégation du F.L.N. à l'extérieur jusqu'au jour du kidnapping de l'avion marocain par les Autorités françaises.

Mohamed KHIDER : 45 ans; militant du P.P.A. Député M.T.L.D. au Parlement français. Condamné par les tribunaux colonialistes, il regagne le Caire en 1951. Membre du C.R.U.A. Fait partie du Comité qui déclencha la Révolution du 1-er Novembre 1954. Il fut l'un des dirigeants de la Délégation du F.L.N. à l'extérieur jusqu'au jour du kidnapping de l'avion marocain par les Autorités françaises.

Ramdane ABANE : 37 ans ; militant du P.P.A. Arrêté et condamné à six ans de prison lors du « complot » de 1950. Libéré il rejoint aussitôt les rangs du F.L.N. dans la région algéroise. Il organise la centralisation des services de liaisons tant avec l'intérieur que l'extérieur. Il fut l'un des organisateurs du Congrès du 20 Août 1956.

Ferhat ABBAS : 58 ans; pharmacien. Dès la faculté il commence à militer pour la cause nationale. Est le créateur de l'Association des Etudiants Musulmans de l'Afrique du Nord qu'il présida. Elargissant son champ d'action il oeuvre avec l'Emir Khaled. Son action se précise avec la création des Amis du Manifeste et de la Liberté où son rêve d'union du peuple algérien se réalise. Il est l'un des principaux rédacteurs du Manifeste. A sa sortie de prison en 1946 il fonde l'U.D.M.A. dont il dirige les destinées jusqu'au 1-er Novembre 1954. Il rallie le F.L.N. en Mai 1955. Après une période d'activité en Algérie, il est désigné pour renforcer la Délégation Extérieure du F.L.N.

Lakhdar BEN-TOBBAL : 34 ans; recherché et condamné par contumace en 1950 lors du « complot ». Prend le maquis dès cette année. Membre du Comité Révolutionnaire d'Unité et d'Action. Il est l'un des organisateurs du Nord Constantinois et du Congrès du 20 Août 1956. Est nommé chef de la Wilaya du Nord-Constantinois après la mort de Youssef Zirout.

Abdelhafid BOUSSOUF : 31 ans; militant du P.P.A. Membre du Comité Révolutionnaire d'Unité et d'Action. Fut l'un des organisateurs de l'Oranie. Devient chef de la Wilaya d'Oran après le Congrès du 20 Août 1956. Membre du Comité National de la Révolution Algérienne.

Mahmoud CHERIF : 43 ans; sorti d'une école d'élèves officiers; participe à la guerre 1939-1945 comme l'un des plus jeunes officiers de l'armée française. Il démissionne à la suite des événements de Mai 1945. Rentré en Algérie, il milite activement au sein du mouvement nationaliste de l'U.D.M.A. et l'administration française le poursuit. Quelque temps après le déclenchement de la Révolution, il rejoint le maquis. II y dirige un commando, puis une zone. Par la suite il est nommée chef de la Wilaya I (Aurès-Némenchas).

Belkacem KRIM : 35 ans; recherché par les Français pour son activité patriotique, dès 1947 il décide de prendre le maquis où il continue de militer activement. Il fut condamné à mort par les tribunaux français pour atteinte à la sûreté de l'Etat. Membre du C.R.U.A., il fit partie du Comité qui déclencha la Révolution le 1-er Novembre 1954 puis dirigea la Kabylie. Il fut l'un des organisateurs du Congrès du 20 Août 1956.

Mohamed LAMINE DEBAGHINE : 40 ans; docteur en médecine. Il organise le premier noyau des intellectuels au sein du P.P.A. et accède au Comité Directeur de ce parti en 1942. Il maintient la permanence de l'Organisation durant la dure période de clandestinité 1945 et 1946 puis préside le groupe des députés M.T.L.D. Il rallie les rangs du F.L.N. en Décembre 1954 et, après une période d'activité en Algérie, il est désigné pour renforcer la Délégation Extérieure dont il est l'un des dirigeants. Il est aujourd'hui responsable de cette délégation.

Abdelhamid MAHRI : 32 ans; militant du P.P.A. Ancien responsable de l'Organisation M.T.L.D. en Tunisie. Rappelé à Alger, il dirige la presse arabe du mouvement. Il rallie le F.L.N. en Juillet 1955. Après une activité en Algérie, il est désigné à la Délégation Extérieure du F.L.N.

Amar OUAMRANE : 38 ans; militant du P.P.A. arrêté et condamné à mort lors du complot de Cherchell en 1945. Amnistié en 1946, il reprend son activité au sein du P.P.A. Recherché par la police française il prend le maquis en 1947. Il est condamné à mort une seconde fois par contumace par les tribunaux colonialistes pour atteinte à la sûreté de l'Etat. Membre du C.R.U.A. il est l'un des organisateurs de la Révolution en Algérie avant d'être spécialement désigné comme chef de la Wilaya de l'Algérois. Participe activement à l'organisation du Congrès du 20 Août 1956. Après le kidnapping de l'avion marocain, il est désigné pour renforcer la Délégation Extérieure.

EL Moudjahid Numéro 11 - 1 Novembre 1957


Recherche personnalisée