Recherche personnalisée

samedi 30 juillet 2011

Parlers de jeunes lyceens a Alger

PARLERS DE JEUNES LYCÉENS A ALGER : PRATIQUES PLURILINGUES ET TENDANCES ALTERITAIRES
Abdelali Becetti
ENS d’Alger/ Algérie

Le paysage linguistique et culturel en Algérie offre actuellement des reflets irisés de contacts de langues et de cultures. Une situation kaléidoscopique résultant d’une longue chaine de causalités historiques (colonisation, immigration, crises politiques ou économiques) produisant un « marché franc » (Bourdieu, 1983) très dense et varié. Tant de processus se sont opérés pour faire advenir un schéma sociolinguistique hétérogène dont l’une des caractéristiques est que le divers est plus prégnant que toute velléité de réduction du réel complexe.

Parler de plurilinguisme en Algérie semble aujourd’hui une lapalissade dont de nombreuses études sociolinguistiques ont rendu compte; les unes (Taleb-
Ibrahimi, 1995; Morsly, 1988) montrent la richesse linguistique des répertoires verbaux des Algériens et leur extrême labilité en utilisant des ressources transcodiques (alternances codiques, code mixing, ...) qui mêlent l’arabe avec ses variantes dialectales, le français et le berbère comme étant des stratégies discursives et communicatives; d’autres (Grandguillaume, 1983 et 2004; Benrabah, 1995 et 1999) s’intéressent à la place des langues (notamment le français et l’arabe) dans la société en termes de politique linguistique.

Or, ce qu’il convient de souligner est que cette hétérogénéité linguistique et culturelle est corrélativement liée à une hétérogénéité sociale et ethnique déterminant les changements et pesant sur les modalités d’interactions des acteurs sociaux. Interactions où la part de l’individuel semble se rétrécir au profit d’une collectivité massante transformant l’espace public des relations intersubjectives en un espace altéritaire, lequel performe toute rencontre interpersonnelle (donc interlinguistique) et la rend apte à se modeler sur ses contextes d’émergence et/ou d’actions.

Les pratiques langagières de jeunes, depuis que les études sociolinguistiques commencent à s’y intéresser (Conein et Gadet, 1998; Merle, 1986; Boyer, 1997; Calvet, 1984; Billiez, 1992 et 2003; Goudailler, 1997; Bavoux, 2000) ont toujours porté les marques de la déviance, de l’innovation et de l’écart.

Cette déviation (jeune) à l’égard d’une certaine norme (adulte) fait que la littérature sociolinguistique actuelle focalise son attention sur les modalités, les fonctionnalités et les motivations de ces parlers réputés être déviants (Fagyal, 2004). Les pratiques langagières de jeunes lycéens à Alger font partie, elles aussi, de ces formes langagières, dynamiques et vitales qui sont marquées autant par l’écart (usage d’unités linguistiques innovantes) que par l’accommodement (à la norme).

Or, les parlers (de) jeunes à Alger n’obéissent pas uniquement à la triple fonctionnalité/finalité reconnue dans le champ disciplinaire de la sociolinguistique : crypto-ludique et identitaire mais invoquent, en étant innovants, des désirs altéritaires qui ne sont pas forcément identitaires. Une thèse que nous voudrons soumettre à vérification à travers l’exploration de quelques extraits de corpus dont le caractère hétérogène fera l’objet d’un éclairage théorique et méthodologique servant notre hypothèse.

vendredi 29 juillet 2011

Albert Camus de Cecile Clairval-Milhaud et Paul Vecchiali


Le film documentaire nous amène à parcourir l’itinéraire de Camus dans les lieux où il a vécu et qu’il a décrits. Il évoque les facettes de sa personnalité et de son oeuvre à travers des témoignages, des documents filmés et des extraits de ses textes.

Radiophonique - Jean Senac

Jean Sénac, né à Béni-Saf en Oranie, assassiné à Alger en 1973, était un poète franco-algérien.

Création d'un livre regroupant ses œuvres sous le nom de Radiophonique.




marielemmet.blogspot.com - Jean Senac
ecrivainsmaghrebins.blogspot.com - Jean Senac

samedi 23 juillet 2011

Issa Ait Belize


Issa Aït Belize a passé son enfance dans un Rif encore profondément marqué par l'empreinte espagnole. Après des études secondaires à Rabat, il a suivi des études supérieures en Belgique. A travers son parcours, Issa Aït Belize nous partager ses années d'immigration, les illusions, les déceptions, le racisme, la volonté d'aller de l'avant, l'écriture, aujourd'hui, il est écrivain. Auteur de "La chronique du pou vert"et d'une trilogie "Le fils du péché" dont le dernier volet, est sorti chez Luce Wilquin "Calendes maghrébines". Amarouche en est le héros. Un homme, Issa Aït Belize, né aux confins de plusieurs cultures.

vendredi 22 juillet 2011

Zoubeida Mameria

Zoubeida Mameria est née à Souk Ahras.

Titulaire d’une licence et d’un magistère en littérature, elle fut d’abord enseignante puis chercheur et cadre supérieur au ministère de la Culture à Alger.

Elle compte à son actif plusieurs publications dont des écrits en direction de la jeunesse ainsi qu’un roman L’envers de la médaille, publié en 2009 par les éditions Lazhari Labter.

samedi 16 juillet 2011

8e edition du festival «Raconte-Arts»


La ligue des arts cinématographiques et dramatiques de Tizi Ouzou en collaboration avec le comité du village de Taourirt Mokrane et avec la participation de l’APC de Larbaâ Nath Irathen sous l’égide de l’APW de Tizi-Ouzou ont organisé la 8è édition du festival itinérant «Raconte-Arts» qui se déroule du 9 au 16 juillet au village Taourirt Mokrane dans la commune de Larbaâ Nath Irathen.

Le coup d’envoi de cette édition a été donné samedi dernier à la place de ce village.

jeudi 14 juillet 2011

Mustapha Bekkouche

Mustapha Bekkouche est né le 2 Novembre 1930 à Batna, dans la capitale de l´aurès. Jeune, il est membre de l´Organisation spéciale (OS) et l´un des premiers torturés après son arrestation au lendemain du déclenchement de la révolution armée.

Il connaître les geôles de Constantine, Barberousse et Berrouaghia. Après sa libération, il gagne le maquis de Annaba. Gravement blessé lors d´un accrochage, il est arrêté et interné dans un camp d'El-Milia. Condamné à mort, il est exécuté le 2 novembre 1960, le jour même de son anniversaire.

mardi 12 juillet 2011

Lounes Ait Menguellet parle de Kateb Yacine


Salama


Salama de nouveau dans les kiosques

La revue Salama (Le Maghreb dans tous ses états) vient de reparaître sous la houlette de Hassina Hadj Sahraoui, directrice de la publication.

Aux lecteurs, le numéro 1 de mars 2011, propose à la Une : «Le peuple arabe libre, les femmes aussi».

lundi 11 juillet 2011

Les principaux oeuvres litteraires de Malek Haddad


Suite du portrait sur Malek Haddad, avec quelques photos personnelles sur sa famille et son intime entourage.

lundi 4 juillet 2011

Portrait de Malek Hadad


Un petit portrait sur Malek Hadad qui s'est concentré plutôt sur ses positions politiques que ses propres oeuvres, méconnues pour la plupart en Algérie.

Quand j'ai commencé a m’intéresser a l'oeuvre de ce poète, écrivain et penseur en même temps, j'ai été choqué par ses positions très dures vis-a-vis de la langue française, qui est un socle important d’échange culturel dans l'univers francophone, jusqu'au point ou IL DÉCIDE DE SE "SUICIDER" SELON LES DIRES DU COMÉDIEN Sid Ahmed Agoumi...en cessant d’écrire avec cet alphabet magique et même l'insulter dans un de ses articles écrits en arabe que j'ai lu dans une des revues du Golf, qui trouvait la position de Malek Hadad COURAGEUSE vis-avis de la langue de Voltaire, mais pour moi elle ne l'est pas et ne le sera jamais.

Tlemecen Panorama Hebdo


Recherche personnalisée