Recherche personnalisée

jeudi 20 octobre 2011

Nourredine Saadi



Nourredine Saadi est né et a grandi à Constantine. Il part faire ses études à Alger où il devient professeur de droit. En 1994, il quitte l'Algérie pour la France et s'installe à Douai où il enseigne à l'Université d'Artois. Universitaire et écrivain, il est l'auteur de plusieurs romans, de nombreux textes et articles. Il est une figure reconnue du monde culturel algérien et collabore à plusieurs revues. Il est notamment chroniqueur dans le quotidien de langue française algérois Le Matin.



La Nuit des origines, Editions de l'Aube, 2005
ISBN-10 : 2752601484
ISBN-13: 978-2752601483



" C'est arrivé chez un antiquaire des Puces - on aurait écrit : comme par un complot de la destinée. " D'emblée, le livre s'ouvre sous le signe de l'étrangeté. Une femme, Abla B., venue à Saint-Ouen en quête d'un éventuel acquéreur pour un vieux manuscrit de valeur qu'elle a rapporté de son exil d'Algérie, entre dans une boutique et découvre, stupéfaite, un lit à baldaquin, semblable au sien, laissé à Constantine. Autour de ces deux représentations symboliques des origines vont se tisser des histoires croisées entre des êtres et des choses, des personnages et des objets, sur fond d'un amour impossible. Il faut dire qu'en arabe - la langue du manuscrit, personnage mystique du roman - c'est un même mot qui désigne écriture et destinée... Poursuivant ses figures allégoriques pour dire l'Algérie, Nourredine Saadi plante ici le décor de son imagination entre la médina de sa mémoire d'enfant et les Puces de Saint-Ouen. Lieu réel mais totalement réinventé, mystifié tel un pays des merveilles et des chimères, bariolé, bigarré, drôle, cosmopolite et merveilleusement insolite.

Il n'y a pas d'os dans la langue : Rêves et autres histoires, Editions de l'Aube, 2008
ISBN-10 : 275260470X
ISBN-13 : 978-2752604705



Dans une petite ville du Nord, un homme sans âge, les yeux délavés par les soleils et les pluies, éternellement installé dans un vieux fauteuil de rotin, observe au loin le canal. Le narrateur reste songeur : de tout temps, et pour mille et mille raisons, les hommes de sa terre s'en vont, quittent leur pays, peut-être pour mieux se souvenir ou l'inventer. Si l'on veut connaître ces hommes, il faut chercher là où leur vie est secrètement tournée, obscure. Il faut écouter - ou écrire - leurs histoires... Mêlant fiction et fragments de vie, Nourredine Saadi raconte ces histoires d'exil, ces récits intemporels et qui se sont pourtant déroulés dans l'amas des jours, dans la Demeure du père - ou dans son imagination. Grâce au talent de l'écrivain, jamais le souvenir ne s'effacera, pour la plus grande émotion de ses lecteurs.


Recherche personnalisée