Recherche personnalisée

lundi 15 août 2011

Bouteflika, ses parrains et ses larbins de Mohamed Sifaoui


Abdelaziz Bouteflika est l'un des derniers représentants de cette génération qui a asservi l'Algérie au lieu de la servir. Tel est le point de départ de ce pamphlet en forme d'enquête. Les conclusions de celle-ci sont implacables : l'actuel président symbolise la mentalité passéiste qui, consciemment ou non, a convaincu certains hauts dirigeants que l'Algérie appartenait de plein droit à ceux qui avaient milité pour son Indépendance. Plus encore : des révélations majeures jettent une lumière trouble sur la vie et les oeuvres d'Abdelaziz Bouteflika et de quelques responsables politiques et militaires qui l'entourent. Devant les turbulences que connaît le monde arabe, ce brûlot ne manquera pas d'éclairer le lecteur sur les mouvements qui agitent en ce moment l'Algérie et sur les luttes intestines qui fissurent l'homogénéité du régime. Ce livre est un cri de colère envers le pouvoir algérien et d'amour envers les Algériens.



Sans concession, Bouteflika et l’Algérie : le Bilan
Philippe Robichon réuni autour d’une même table journalistes et spécialistes de l’Algérie pour débattre autour de la gouvernance de Bouteflika et de l’état actuel du pays.
Ce sont des journalistes et écrivains de différents horizons qui seront présents à cette émission. C’est le cas d’’Anouar Benmalek (Écrivain, Poète et Journaliste), Mohand Bakir (Blogueur), Mohand Kacioui (Journaliste), Mohamed Sifaoui (Journaliste, Ecrivain et Réalisateur) , Farid Alilat (Journaliste), Ahcène Belarbi (Journaliste), Mehdi El Djezaïri (Ecrivain), et Arezki Dahmani (Docteur en économie).
Le fil conducteur de cette émission est bien sûr les coulisses du pouvoir algérien, mais plusieurs questions viendront alimenter le débat.
En effet, les différents protagonistes aborderont la question de la corruption omniprésente en Algérie, les réserves d’argent placées aux États-Unis et plus particulièrement les conséquences de la crise économique sur ces dernières.
Ils soulèveront les relations entre Bouteflika et les Généraux, le manque de transparence de l’Etat envers le peuple. Le lien entre la politique et l’économie. Ils reviendront aussi sur la situation sécuritaire, le terrorisme en Kabylie avec la montée de l’Islamisme, et notamment les attentats récents qui ont eu lieu à Tizi-Ouzou et à Cherchell.
Certains poseront la question du rapport entre Bouteflika et la Kabylie, suite aux évènements de 2001, qui ont été minimisé. La régression des libertés publiques sera aussi développée.
Suite aux dernières réformes du Gouvernement, (lois électorales, lois sur l’information), on se demandera si celles-ci ne sont-elles pas une manière de faire perdurer le système ?


www.amazon.fr (Bouteflika, ses parrains et ses larbins de Mohamed Sifaoui)
Recherche personnalisée