Recherche personnalisée

vendredi 27 août 2010

Abdelkader Hadj Hamou


Né en 1891 à Miliana, fils du cadi honoraire de la ville. La famille Hadj Hamou de Miliana descend d’un marabout de Mascara. Un autre ancêtre a été Malik de Mazouna : nombreux savants dans la famille.
Abdelkader Hadj Hamou a été vice-président de l’Association des Ecrivains Algériens fondée par des français algérianistes. Franc-maçon comme Jean Pomier. « Indigène citoyen français ». Professeur d’arabe, titulaire de la chaire de la Grande Mosquée pendant près de 20 ans; mouderrès a Saint Eugène. Diplômé d’interprétariat judiciaire (tribunaux de 1ère classe). Mort en 1953.

mercredi 25 août 2010

Rabah Zenati

Cette notice a été rédigée, en collaboration avec Louis-Pierre Montoy, pour le bulletin Parcours, Recherches biographiques, Algérie 1830-1962, n° d’essai 0, novembre 1983 (publié par l’Association de recherche pour un dictionnaire biographique de l’Algérie (1830-1962) présidée par Gilbert Meynier).

samedi 21 août 2010

Abdelmadjid Merdaci


Abdelmadjid Merdaci, docteur d’Etat en sociologie, est enseignant-chercheur à l’université des Frères Mentouri de Constantine et écrivain. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le Mouvement national algérien, la musique algérienne et l’histoire de la ville de Constantine. Son dernier livre, publié chez Topoïs Simoun en avril 2004, s’intitule La fonction présidentielle en Algérie.

Outre le "Dictionnaire des musiques et des musiciens de Constantine" Ed Simoun (2003), il a publié en 2008 "Constantine sur scènes- Contribution à l'histoire du théâtre constantinois" Ed du TRC et "Tata, une femme dans la ville", essai biographique aux "Editions du Champ Libre".
Il a aussi publié en 2005 un ouvrage dans la collection Beaux livres "Constantine;citadelle des vertiges" aux Ed "Paris /Méditerranée" aujourd'hui épuisé en Algérie et en France.

jeudi 19 août 2010

Halim Azouz


Halim Azouz, né à Alger, est employé dans une entreprise privée.
Il est passionné de littérature. Son premier roman, Les Grandes Boulimies, a reçu le Prix Apulée 2007 décerné par la Bibliothèque nationale d’Algérie.

Y a-t-il plus significatif pour un roman qui décrit une société goinfre, se gavant de tous les plaisirs terrestres, que de porter ce titre ? Ce roman, qui a reçu le prix Apulée de la littérature en 2007, est une description des beggar, ces nouveaux riches aux appétits voraces, faisant la pluie et le beau temps dans un système où le nerf de la guerre est l’argent.

dimanche 15 août 2010

Malek Chebel


Malek Chebel est un anthropologue des religions et philosophe algérien né en 1953 à Skikda. Il a étudié en Algérie, puis en France à Paris, où il a également étudié la psychanalyse, activité qu'il a un temps exercée. Il vit toujours aujourd'hui à Paris. Il a enseigné dans de nombreuses universités à travers le monde.

samedi 14 août 2010

Les vigiles - Tahar Djaout

Les vigiles. "Vous venez perturber notre paysage familier d'hommes qui quêtent des pensions de guerre, des fonds de commerce, des licences de taxi, des lots de terrain, des matériaux de construction; qui usent toute leur énergie à traquer des produits introuvables comme le beurre, les ananas, les légumes secs ou les pneus. Comment voulez-vous, je vous le demande, que je classe votre invention dans cet univers œsophagique?..." Dans une paisible localité de la banlieue d'Alger, un jeune professeur, bricoleur à ses heures, invente une machine. D'inextricables difficultés surgissent lorsqu'il décide de la faire breveter. Jugé suspect, voire dangereux, l'inventeur devient l'objet des tracas les plus éprouvants. Jusqu'au jour où l'on reconnaît en haut lieu l'utilité de la machine... Pour endosser l'erreur commise, il faudra trouver un bouc émissaire. Un roman corrosif sur la société algérienne d'aujourd'hui, mais sans anathème, ni violence. Le livre d'un juste.


Abdellali Merdaci - Auteurs algériens de langue française de la période coloniale


L'émergence d'une écriture en langue française constitue un moment essentiel dans la formation d'une intelligentsia indigène dans l'Algérie coloniale. Cette écriture entrevoit en effet au tournant des XIXè et XXè siècles un objet littéraire nouveau, différent de celui qui a pu jusqu'alors exister en langues berbère et arabe. Ce dictionnaire restitue les parcours et les oeuvres de ses acteurs, à la mesure des blessures d'une longue histoire coloniale.

Abdellali Merdaci - Auteurs algériens de langue française de la période coloniale.pdf

www.elwatan.com - Abdellali Merdaci

mercredi 11 août 2010

L'Afrique écrite au féminin


Ce site propose un survol des ouvrages publiés en français par les femmes écrivains du continent africain, au sud du Sahara. Il vous permet de découvrir leurs romans, leurs nouvelles, leurs pièces de théâtre, leur poésie, quelques textes inédits et des interviews.

aflit.arts.uwa.edu.au

jeudi 5 août 2010

Le 27ème Prix du Jeune Ecrivain est lancé


Le Prix du Jeune Ecrivain de Langue Française est un prix annuel destiné à récompenser des oeuvres d’imagination inédites, en prose (nouvelles, contes, récits), écrites en langue française par de jeunes auteurs âgés de 15 à 27 ans.
Chaque candidat recevra une fiche de lecture et le recueil des textes primés.
Les textes lauréats seront publiés aux Editions Buchet-Chastel

Si vous voulez candidater au 27ème Prix, vous pouvez rédiger votre nouvelle pour nous l’envoyer à partir de début septembre.

www.pjef.net
Recherche personnalisée