Recherche personnalisée

mercredi 8 décembre 2010

Sofiane Hadjadj


Né à Alger en 1970.

Fondateur avec Selma Hellal des [éditions barzakh] en 2000 à Alger, consacrées à la littérature algérienne contemporaine.

Auteur de fictions, de chroniques de presse et radio.



Nouvelles

La loi, Barzakh.
ISBN : 9961-892-02-X

"Ici, cinq textes s'emboitent et s'entremêlent jusqu'à ne former qu'une masse indistincte, où importe moins la relation des faits que la lumière tremblante qui s'en dégage. "(4ème de couverture du livre La Loi)

Un si parfait jardin, Le Bec en l'air, 2007.
ISBN : 2916073329


Le soleil était au zénith à présent, qui écrasait les bâtisses et ne dessinait aucune ombre au sol. L'espace semblait figé. Ils longèrent le jardin d'Essai et très vite le dépassèrent sans que Naghem L. ne puisse réagir. C'est à peine s'il avait eu le temps d'apercevoir la masse vert pâle des arbres et le portique d'entrée. Il se retourna, clignant des yeux pour s'accoutumer à la trop forte lumière... Le 21 juin 2003, un mois après le terrible tremblement de terre qui frappa les environs d'Alger, Naghem L., jeune paysagiste, vient évaluer les dégâts occasionnés au célèbre jardin d'Essai. De retour après dix ans d'absence dans son pays natal, il traverse une ville meurtrie. Sa mission botanique prend rapidement la tournure d'une enquête. policière, pour remonter jusqu'à la racine d'un vaste projet d'implantation coloniale camouflé dans les allées de ce si parfait jardin. A travers les photographies de Michel Denancé, perce l'obscure lumière d'une nature sauvage et artificielle dont le personnage de Sofiane Hadjadj tente de dénouer l'histoire.





Entretien avec Sofiane Hadjadj- Watch more Videos at Vodpod.

Double existence signifie être schizophrène, tout simplement. Ce qui est, pour le coup, une métaphore parfaite du «métier de vivre» (pour reprendre le titre du dernier livre de Pavese) en Algérie aujourd'hui. Deux vies : le jour, le métier d'éditeur, à savoir lire des manuscrits, essayer d'en tirer le meilleur, essayer de rester lucide et de voir lequel de tel ou tel roman dit le mieux et le plus de choses de l'Algérie d'aujourd'hui, du réel, donne du sens aux choses, ce qui n'est pas le plus simple ; la nuit, lire encore, les auteurs que j'aime (en vrac : Fitzgerald, Hammett, Le Carré, Pamuk, Vila-Matas, …), qui me sont proches, qui m'aident vraiment à vivre et à écrire pour ne pas me diluer dans les manuscrits que je travaille, ne pas me dissoudre totalement, tenter de savoir qui je suis en propre et non plus vivre par procuration.

www.babelmed.net - Rencontre avec Sofiane Hadjadj
zighcult.canalblog.com
www.editionsbarzakh.dz
Recherche personnalisée