Recherche personnalisée

mercredi 30 juin 2010

Aouadene Renia



Je suis née à Marseille de parents algériens originaires d’Iboulaouadène commune de Boukhelifa où je séjourne régulièrement. J’ai fait des études de Littérature et Civilisations hispano-américaines à l’Université d’Aix en Provence ainsi que des études en Sciences de l’éducation.
J’ai vécu ensuite à Cordoue et Grenade où j’ai étudié l’histoire de l’Espagne arabo-berbèro-musulmane.
J’ai été militante associative, animatrice socio-culturelle et j’ai travaillé comme Formatrice auprès des populations en difficultés d’insertion sociale et professionnelle pendant 5 ans.
J’enseigne dans un Lycée Régional des Métiers à Marseille, la Littérature Française et l’Histoire et je suis responsable de différents projets socio-éducatifs à l’intention des élèves en difficulté scolaire notamment dans le cadre d’échange avec l’Espagne.
Parallèlement, je fais des lectures de mes poèmes accompagnée d’un musicien Denis Chauvet, guitariste, bassiste, auteur- compositeur.
Lauréate de concours de poésie et de nouvelles.
Participation à différents festivals du Livre, conférences, rencontres.




Publications :


Nedjma et Guillaume, Roman.


Nedjma est une jeune algérienne, héritière de la valeureuse tradition féminine de son pays en proie à une violence fanatique et misogyne. De passage à Marseille, elle rencontre Guillaume, prêtre dans un quartier populaire. Entre ces deux êtres que tout sépare, se noue une relation exceptionnelle, hantée par la figure de Djanina, martyre nationaliste, et soutenue par l’humanisme des cultures occitane et berbère.

Destinées, Nouvelles.

Sept femmes d'origine berbère sont confrontées à la violence. Sept nouvelles racontent ces moments vrais et cruels de leur vie. Sujet tristement d'actualité à l'heure où plane l'ombre de l'obscurantisme...
Je rends hommage à ces femmes, en témoignant de leurs souffrances avec solidarité et affection.

Le Cri des Sebayates, Théâtre.


Trois femmes sont détenus dans un maquis sous la coupe d'un émir. Elles attendent leur exécution et disent leurs amours, leurs combats, leurs espoirs. Ces cris du coeur, vérités ultimes qui les résument au monde, leur permettent d'affronter la mort avec courage et lucidité. Mais le pire est-il toujours sûr ?

aouadene.renia.over-blog.com
www.poetasdelmundo.com
Recherche personnalisée