Recherche personnalisée

vendredi 23 avril 2010

Comment la télévision fabrique-t-elle la culture de masse ?


Comment la télévision fabrique-t-elle la culture de masse ?
Par Monique Dagnaud, sociologue et directrice de recherche au CNRS - le dimanche 25 avril 2010 de 17h00 à 19h00 - au centre culturel français d’Alger.

Plusieurs millions de fidèles chaque soir, plus de trois heures par personne et par jour : la télévision façonne largement notre univers mental.

Elle colonise notre temps libre et nourrit notre imaginaire, véhiculant une «culture de masse» qui nous imprègne tous, même ceux qui s’en défendent et la critiquent.

Monique Dagnaud est sociologue et directrice de recherche au CNRS ; elle enseigne à l’IEP de Paris et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).

Parmi les publications : Médias et violence, l’état du débat (La documentation française, 2003), Les artisans de l’imaginaire. Comment la télévision fabrique la culture de masse ? (Armand Colin, 2006), Martin Hirsch, le parti des pauvres. Histoire politique du RSA (Ed. de l’Aube, 2009).



Bibliogparphie

La teuf : Essai sur le désordre des générations, Seuil, 2008
ISBN-10 : 2020967375
ISBN-13 : 978-2020967372


Traditionnellement, la fête était un temps de compensation et de respiration dans une vie de travail et d'activités diverses. Pour une partie croissante de la jeunesse actuelle, elle désigne tout autre chose : un état durable, un mode de vie où se joue moins une compensation qu'un oubli du monde. Les noms qui lui sont associés - la " déjante ", la " défonce " - traduisent par ailleurs une recherche d'expériences extrêmes et de mise en danger de soi. Des conduites à risques qui peuvent avoir des issues dramatiques. Fondé sur une vaste enquête de terrain, ce texte décrit et interprète un phénomène émergeant où résident quelques-uns des symptômes les plus préoccupants du désordre des générations.

Les artisans de l'imaginaire : Comment la télévision fabrique la culture de masse ?, Armand Colin, 2006
ISBN-10 : 2200269544
ISBN-13 : 978-2200269548


Vingt millions de fidèles chaque soir, en France. Plus de deux millions de téléspectateurs pour le moindre téléfilm. Plus de trois heures par personne et par jour : la télévision façonne largement notre univers mental. Elle colonise notre temps libre, " télémorphose " nos vies, et nourrit notre imaginaire, véhiculant une " culture de masse " qui nous imprègne tous, même ceux qui s'en défendent et la critiquent. Face à cet état de fait, rien de plus surprenant, et de plus limitant pour le débat que notre ignorance de la réalité sociologique et des finalités de ceux qui " fabriquent " cette culture spécifique dans sa variante française. Nous sommes ici loin de la puissante et riche industrie américaine du spectacle. Derrière nos quelques grands groupes télévisuels se cache un milieu restreint, fonctionnant dans une logique de réseaux et de connivence, modelé par l'intervention de l'Etat sous la bannière de l'" exception culturelle " : celui des producteurs de télévision et des petites entreprises qu'ils dirigent. Fruit de la première grande enquête jamais réalisée auprès des producteurs de télévision et d'une parfaite connaissance de ce milieu, cet ouvrage soulève le couvercle. Sans parti pris polémique, avec un regard sociologique parfois amusé, mais toujours rigoureux, il nous permet d'appréhender les modalités de l'intervention, sur notre vie démocratique, de ces industries de l'imaginaire qui se rêvent critiques et sont passées championnes dans l'art de renvoyer au public une vision " enchantée " et positive de la collectivité nationale.

Le mythe de la qualité de la vie et la politique urbaine en France. Enquête sur l'idéologie urbaine de l'élite technocratique et politique, 1945-1975, Editions de l'EHESS, 1978
ISBN-10 : 2713200741
ISBN-13 : 978-2713200748


www.ccf-dz.com

Recherche personnalisée