Recherche personnalisée

mardi 25 mai 2010

Hichem Djaït


Hichem Djaït (هشام جعيط), né le 6 décembre 1935 à Tunis, est un historien et islamologue tunisien.

Il appartient à une famille de la haute bourgeoisie tunisoise. Après des études secondaires au Collège Sadiki, il obtient son agrégation en histoire en 1962 à Paris. Spécialiste de l'histoire islamique du Moyen Âge, il écrit par la suite de nombreux ouvrages publiés en Tunisie et en France.

Membre de plusieurs commissions internationales, il mène une réflexion sur l'entrée du monde arabo-musulman dans la modernité.

Docteur ès lettres et sciences humaines à Paris, en 1981, il est professeur émérite à l'Université de Tunis et professeur visiteur à l'Université McGill (Montréal), à Berkeley (Californie), au Collège de France, etc.



Publications

La personnalité et le devenir arabo-islamiques, Le Seuil, 1974
ISBN : 2020024764

L'Europe et l'islam, Le Seuil, 1978

Al-Koufa, naissance de la ville islamique, Maisonneuve, 1986
ISBN : 2706809272

Connaissance de l'islam, La Découverte, 1993
ISBN : 2867388228

La Grande discorde. Religion et politique dans l'islam des origines, Gallimard, 1989
ISBN : 2070717321
ISBN-10: 2070358666
ISBN-13: 978-2070358663

Quels furent les rapports du politique et du religieux dans l'Islam des origines ? La question est d'importance, elle commande la vision intégriste et islamiste de l'Histoire. Hichem Djaït reconstitue la période du califat primitif et,
surtout, de la Grande Discorde, la Fitna, qui a vu, pendant cinq ans et même davantage, se déchirer la " nation de Muhammad ". Les guerres civiles aboutissent aux grandes divisions de l'islam en sunnisme, shi'isme et khàrijisme. Or, malgré ce que peuvent en dire les historiens, le califat primitif est aujourd'hui la matrice d'un débat idéologique et théologique : a-t-il représenté le gouvernement véridique? Est-il une réponse au dilemme, surgi du choc avec la modernité et de l'indépendance des États nationaux : sécularisation de la politique et de l'État ou islamisation totale de la Cité ? On comprend l'écho rencontré très tôt par cette reconstitution décapante, historique et critique, entre modernisme simplificateur et vision traditionnelle, due à un grand historien tunisien.

Muhammad le prophète, Fayard, Paris, 2001
ISBN : 2213603286


La Crise de la culture islamique, Fayard, Paris, 2004
ISBN : 2213616264


Ce livre est une analyse judicieuse de plusieurs questions cruciales qui résument bien la gravité de cette crise islamique : l'identité, la modernité, le nationalisme, l'islam politique, la réforme, les mouvements islamistes, le sacré, le profane, l'autorité politique, la liberté, la démocratie, les droits de l'homme, la temporalité du Coran, etc.

La Fondation du Maghreb islamique, Amal, Sfax, 2004

La vie de Muhammad , T2 La prédication de Muhammad à la Mecque, Fayard
ISBN 2213632839


À l'heure où l'islam est divisé quant à l'interprétation et à la mise en pratique de ses textes fondamentaux, Hichem Djaït propose une analyse scientifique des origines de cette religion.
Reconsidérant les écrits fondateurs - du Qur'an aux hadiths en passant par la Sira - et ce qu'on en a dit jusqu'à présent, il analyse, interprète, critique et apporte un regard moderne et anthropologique sur la naissance de l'islam.

Deuxième volet d'une trilogie, ce livre poursuit le récit de l'oeuvre de Muhammad et donne sens à sa Prédication. À la fois biographie et étude historique, il retrace l'itinéraire du prophète depuis sa naissance, sa prophétie, les persécutions qu'il a subies jusqu'à l'Hégire, et nous éclaire autant sur la vie de Muhammad que sur la culture, les croyances et les pratiques religieuses de la société mecquoise du VIIe siècle.

Loin d'être une profession de foi idéologique, cet ouvrage contribue à approfondir les connaissances actuelles sur l'islam et à mieux percevoir le «dessein» de Muhammad.

Grand historien de l'islam, Hichem Djaït a publié récemment aux Editions Fayard La Crise de la culture islamique.

Extrait du livre :La Prédication prophétique à La Mecque : nous avons choisi ce titre dans le souci de souligner l'historicité de la Prédication, saisie dans le milieu, l'environnement immédiat et le monde qui l'ont vu naître.
Cet ouvrage est le deuxième tome d'une trilogie sur La Vie de Muhammad. II traite de l'«itinéraire» muhammadien à La Mecque depuis sa naissance jusqu'à l'Hégire (l'émigration) ; c'est-à-dire de ce que Ibn Ishāq a appelé le mab'ath - qu'on peut rendre par «la levée prophétique» -, terme précis qui tranche avec le contenu des ouvrages de Maghāzī (campagnes, guerres prophétiques). La notion d'itinéraire dépasse la seule biographie, même entendue au sens large, pour englober l'ambiance locale ainsi que l'arrière-plan mondial dans lesquels la Prophétie est apparue. Le plus important demeurant, à nos yeux, la Prédication en elle-même, son évolution plus ou moins heurtée tout au long de cette période mecquoise, et la pensée qu'elle a colportée, telle qu'elle transparaît principalement à travers le Qur'ān.
En effet, ce travail est différent du premier tome, qui était avant tout une recherche sur l'essence de la Révélation et de la Prophétie, à mi-parcours entre l'approche philosophique - théologique et métaphysique - et l'histoire. Notre souci était de développer sur la question le point de vue d'un penseur musulman d'aujourd'hui. Ce deuxième volet propose un changement de cap. Il s'agit de s'en tenir strictement au point de vue de l'historien sur un sujet extrêmement sensible, puisqu'il touche à la croyance et au surnaturel. Or l'histoire est une science positive, terrestre, qui a pour objet l'action passée des hommes et des sociétés humaines. Comme telle, elle se déprend délibérément de toute foi et de toute croyance.

Extrait de l'introduction

video

fr.wikipedia.org - Hichem Djaït
www.facebook.com - Hichem Djait
www.cca-paris-biblio.com
Recherche personnalisée