Recherche personnalisée

lundi 1 mars 2010

Albert Memmi

Albert Memmi, né le 15 décembre 1920 à Tunis, est un écrivain et essayiste franco-tunisien.

Biographie

Né dans la Tunisie coloniale, issu d'une famille juive de langue maternelle arabe, Albert Memmi est formé par l'école française, d'abord au Lycée Carnot de Tunis puis à l'Université d'Alger, où il étudie la philosophie, et enfin à la Sorbonne. Memmi se trouve au carrefour de trois cultures et construit son œuvre sur la difficulté de trouver un équilibre entre Orient et Occident.

Parallèlement à son œuvre littéraire, il poursuit une carrière d'enseignant au lycée Carnot de Tunis (1953) puis, après s'être replié en France après l'indépendance de la Tunisie, à l'École pratique des hautes études, à HEC et à l'Université de Nanterre (1970).

Bien qu'ayant soutenu le mouvement d'émancipation de la Tunisie, il ne peut trouver sa place dans le nouvel état musulman.

Il publie son premier roman largement autobiographique, La Statue de sel, en 1953 avec une préface d'Albert Camus. Son œuvre la plus connue est un essai théorique préfacé par Jean-Paul Sartre : Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur publié en 1957 et qui apparaît, à l'époque, comme un soutien aux mouvements indépendantistes. Cette œuvre montre comment la relation entre colonisateur et colonisé les conditionne l'un et l'autre. Il est aussi connu pour l'Anthologie des littératures maghrébines publiée en 1965 (tome I) et 1969 (tome II).

Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Il fait également partie du comité de parrainage de l'association La paix maintenant.

Concept de judéité

Au début des années 1970, Albert Memmi réfléchit sur ce qu'être Juif. Il fonde alors le concept de judéité comme base de son travail d'exploration de l'être juif. Ce concept, dont il jeta les bases, sera ensuite utilisé par de nombreux philosophes.

Concept d'hétérophobie

Dans son livre Le racisme, Albert Memmi développe le concept d'hétérophobie : « Le refus d’autrui au nom de n’importe quelle différence ». Ce terme désigne la peur diffuse et agressive d'autrui pouvant se transformer en violence physique. Le racisme est une expression particulière de l'hétérophobie.

Œuvres

La Statue de sel, roman, Corréa, Paris, 1953
ISBN-10 : 207036206X
ISBN-13 : 978-2070362066


Agar, Corréa, Paris, 1955
ISBN-10 : 2070375846
ISBN-13 : 978-2070375844


Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur, Buchet/Chastel, Paris, 1957
ISBN-10 : 2070419207
ISBN-13 : 978-2070419203


Présentation de l'éditeur
" J'ai entrepris cet inventaire de la condition du colonisé d'abord pour me comprendre moi-même et identifier ma place au milieu des autres hommes Ce que j'avais décrit était le lot d'une multitude d'hommes à travers le monde. Je découvrais du même coup, en somme, que tous les colonisés se ressemblaient ; je devais constater par la suite que tous les opprimés se ressemblaient en quelque mesure. " Et Sartre d'écrire : " Cet ouvrage sobre et clair se range parmi "les géométries passionnées" : son objectivité calme, c'est de la souffrance et de la colère dépassée. " Cet essai est devenu un classique, dès sa parution en 1957 : il soulignait combien les conduites du colonisateur et du colonisé créent une relation fondamentale qui les conditionne l'un et l'autre.

Portrait d'un juif, Gallimard, Paris, 1962
ISBN-10 : 2070427129
ISBN-13 : 978-2070427123


Présentation de l'éditeur
" Il s'agit de ma propre histoire. J'ai voulu comprendre qui j'étais en tant que juif, quel sens a pris ma vie de ce fait, et j'ai décidé de faire résolument le tour complet de moi-même. Cette aventure, cependant, rappelle celle de tant d'autres, que ce portrait n'est pas seulement le mien : il existe, je le crois maintenant, un destin commun aux juifs : au-delà de ma propre histoire, j'ai essayé de raconter cette histoire commune. " Albert Memmi, homme épris de justice, résolu à dénoncer les iniquités et les préjugés où qu'ils se trouvent, parcourt tous les aspects du problème juif : l'accusation, le racisme, le rôle économique, les différentes conduites du juif devant son destin... Rien n'est laissé dans l'ombre, tout est examiné avec méthode et lucidité.


Anthologie des écrivains maghrébins d'expression française, Présence africaine, Paris, 1964
ISBN-10 : 2708702300
ISBN-13 : 978-2708702301


La Libération du juif, Payot, 1966

L'Homme dominé, Gallimard, Paris, 1968
ISBN-10 : 2070271978
ISBN-13 : 978-2070271979


Le Scorpion ou la confession imaginaire, Gallimard, Paris, 1969
ISBN-10 : 2070418774
ISBN-13 : 978-2070418770


Le Scorpion est d'abord un roman : l'histoire de Bina, la vie de l'oncle Makhlouf, les confessions d'Imilio, les démêlés quotidiens de Marcel dans un pays en voie de décolonisation. Mais il pose aussi les questions les plus graves : Qui sommes-nous? Comment arrivons-nous à vivre? Quelle part de vérité pouvons-nous supporter ? Quelle part de rêve ? ou d'illusion ?


Cette confession imaginaire, à la structure insolite, témoigne des préoccupations d'Albert Memmi aussi bien dans le domaine romanesque que dans celui de l'écriture.

Juifs et Arabes, Gallimard, Paris, 1974
ISBN-10 : 2070353206
ISBN-13 : 978-2070353200


Le Désert, ou la vie et les aventures de Jubaïr Ouali El-Mammi, Gallimard, Paris, 1977
ISBN-10 : 2070381226
ISBN-13 : 978-2070381227


La Dépendance, esquisse pour un portrait du dépendant, Gallimard, Paris, 1979
ISBN-10 : 2070387887
ISBN-13 : 978-2070387885


Qui est dépendant ? Tout le monde, répond l'auteur, après un étonnant inventaire : l'amoureux et le joueur, le malade, le fumeur, le buveur et l'automobiliste, le croyant et le militant, nous sommes tous, chacun à sa manière, dépendants. De qui ou de quoi peut-on être dépendant ? A peu près de n'importe qui ou de n'importe quoi : on peut s'attacher aussi bien à une femme, à un homme ou à un chien, à une collection de papillons, à son travail, à la montagne, à un parti ou à Dieu. Il n'y a là aucun goût du paradoxe. Interrogeant sa propre expérience comme les expériences d'autrui, Albert Memmi montre que la dépendance est une fascinante évidence. Elle éclaire d'une manière inattendue la décolonisation, les relations actuelles entre les sexes et les oeuvres de culture.

Le Mirliton du ciel, Lahabé, Paris, 1985

Ce que je crois, Fasquelle, Paris, 1985
ISBN-10 : 2246311713
ISBN-13 : 978-2246311713


Le Pharaon, Julliard, Paris, 1988
ISBN-10 : 2866454065
ISBN-13 : 978-2866454067


Égyptologue, il aimait à penser qu'il avait construit sa vie comme une pyramide. Professeur, archéologue estimé de ses pairs, fidèle à sa femme et à ses amis, père aimant, il croyait avoir définitivement organisé sa vie selon des rites immuables.


Que lui est-il arrivé pour qu'il abandonne brusquement l'Égypte, dont il savait tout, pour se lancer dans la reconstitution du petit royaume de Gourara, en Afrique du Sud, dont il ignorait tout ?
Que lui est-il arrivé pour qu'au soir de sa vie il tombe amoureux d'une jeune femme qui pourrait être sa fille, et qui lui rend son amour d'une manière quasi incestueuse ?
Lui qui a toujours regardé les êtres et les événements avec un détachement ironique se jette dans la bataille politique, dans cette Tunisie de 1950, en pleines convulsions coloniales, où le terrorisme et l'anti-terrorisme sont quotidiens.
Le Pharaon est le roman le plus passionnant d'Albert Memmi. Le plaisir de conter, le goût du picaresque, l'entrecroisement des destins individuels ou collectifs - par l'intervention de personnages historiques réels, tels Habib Bourguiba ou Pierre Mendès France contribuent à cette réussite.

L'Exercice du bonheur, Arléa, Paris, 1994
ISBN-10 : 2869593791
ISBN-13 : 978-2869593794


Le Racisme, Gallimard, Paris, 1994
ISBN-10 : 2070328546
ISBN-13 : 978-2070328543


Le Juif et l'Autre, Christian de Bartillat, Paris, 1996

Bonheurs, Arléa, 1997
ISBN-10 : 286959318X
ISBN-13 : 978-2869593183


Le Buveur et l'amoureux - le prix de la dépendance, Arléa, Paris, 1998
ISBN-10 : 2869593910
ISBN-13 : 978-2869593916


Le Nomade immobile, Arléa, Paris, 2000
ISBN-10 : 286959612X
ISBN-13 : 978-2869596122


Albert Memmi fait là son autoportrait avec l’acuité du sociologue et la liberté du laïque. Mêlant les épisodes de sa vie aux théories qu’il a défendues, il réussit un livre unique, la clef de voûte des quelques trente ouvrages qu’il a publiés.

Dictionnaire critique à l'usage des incrédules, du Félin, Paris, 2002
ISBN-10 : 2866454308
ISBN-13 : 978-2866454302


Profitant de l'actuel désarroi, né de la peur du changement dans une société imprévisible, l'illusion, la ruse et la sottise s'unissent pour tenter d'imposer leurs nostalgies et leurs avidités. On assiste à la réactivation de vieilles idées épuisées : astrologie, exorcisme, voyance, sornettes en tous genres. C'est à qui embauche, mensualisé comme un technicien, un devin ou une tireuse de cartes ; avant toute décision grave, tel industriel connu consulte, nous dit-on avec gourmandise, une espèce de sorcier, attaché à son entreprise au même titre qu'un médecin du travail. Des hommes de science, oubliant toute retenue, repeuplent le ciel de créatures fantastiques, que personne n'a jamais rencontrées, malgré l'encombrement grandissant de l'espace aérien. Il se trouve des philosophes pour cautionner n'importe quoi, heureusement dans un langage indéchiffrable. Tout cela m'a ramené à un vieux projet, sans cesse repoussé : celui de rédiger mon propre dictionnaire, afin de m'épargner mes propres errements, complaisances et complicités. Ce dictionnaire est, d'abord, à mon usage personnel, pour préserver ma dignité. Je mentirais cependant en disant que je n'espère pas qu'il serve à d'autres. je crois toutefois que, pour y trouver profit, chacun devrait faire son dictionnaire. Qu'on soit persuadé, en tout cas, que si l'exercice en est quelquefois malaisé, il est souvent réjouissant, et toujours salutaire. Albert MEMMI (Extraits de la préface)

Portrait du décolonisé arabo-musulman et de quelques autres, Gallimard, Paris, 2004
ISBN-10 : 2070342018
ISBN-13 : 978-2070342013


Présentation de l'éditeur
Cinquante ans après les indépendances, qu'est devenu l'ex-colonisé? Cet ouvrage tente une peinture aussi fidèle que possible d'un homme nouveau apparu sur la scène de l'histoire. On verra qu'il s'agit d'un triptyque : le nouveau citoyen, demeuré dans son pays natal, l'immigré vivant dorénavant à l'étranger et le fils de l'immigré, né dans le pays d'accueil, chacune de ces figures possédant sa cohérence. Sont ainsi passés en revue la plupart des problèmes qui, à la suite de l'interdépendance inédite du monde contemporain, nous assaillent tous. À l'intérieur des jeunes nations, la liaison inexorable entre la pauvreté, la corruption et la tyrannie. Entre les nations, les mouvements de populations, les collisions entre les cultures et le probable métissage. D'où les tentations passéistes, le recours aux mythes, politiques ou religieux, aux intégrismes et à la violence.

Térésa et autres femmes, du Félin, 2004
ISBN-10 : 2866455681
ISBN-13 : 978-2866455682


Et cette fois... ils parleront de femmes, de leur amour, de leur présence dans leurs vies. Ils les évoqueront lors de ce dîner annuel, entre anciens camarades de lycée, en toute liberté... Chacun retissera le fil d'un moment amoureux, d'une rencontre, d'un souvenir tendre ou parfois amer. Une série de portraits aux contours multiples, une variation sur ce qui pourrait être l'éternel féminin, tel que les hommes l'imaginent ou le vivent dans la diversité de leurs amours. Ainsi surgit le visage de cette jeune femme sauvée malgré elle du désespoir, pour peu de temps. Celui de Nathalie qui voudrait vivre toujours le printemps d'extase de Mai 68. La vie étrange de cette femme qui, chaque jour, attend son mari et son fils, dans un couloir de métro, en vain. La brève rencontre d'un homme mûr avec une jeune étudiante qui, d'un regard, lui fait percevoir le monde sous les couleurs du bonheur. L'amour haletant d'une femme passionnée qui ne poursuit que le rêve de vivre, un peu de temps, encore. L'amour de la demoiselle et du barbon... et bien d'autres. Et tous les récits, comme des fleurs de kaléidoscope, changeantes, animées, forment le bouquet d'une tentative, peut-être imaginaire, de saisir l'image de la féminité, proche et insaisissable. Un hommage aux femmes comme seul un homme qui les aime pouvait leur offrir.

Nous, les Nègres, La Découverte, 2008
ISBN-10 : 2707154393
ISBN-13 : 978-2707154392


Présentation de l'éditeur
" La violence de l'opprimé n'est que le reflet de celle de l'oppresseur. (...) Il n'existe pas plusieurs visages d'opprimés. King, Baldwin et Malcolm X jalonnent le même et implacable itinéraire de la révolte, dont il est rare que le ressort, une fois lâché, ne se détendra pas jusqu'au bout ", écrivait Albert Memmi en 1965, dans la présentation de la première édition de ce livre, public aux Éditions François Maspero. " Il n'y a pas une bonne violence, la nôtre, et une mauvaise, celle des autres " écrit dans la présente édition l'auteur du Portrait de décolonisé. Car, plus de quarante ans après, la question de l'oppression et de la violence qu'elle suscite est toujours présente, dans le tiers monde comme dans les cités ghettos des métropoles du Nord. D'où l'intérêt de lire (ou relire) aujourd'hui ces entretiens, diffusés en 196li par une chaîne de télévision américaine, avec trois des figures marquantes des mouvements noirs américains des années 1960 : l'écrivain James Baldwin (1924-1987). " déchiré, intelligent et passionné, qui comprend tout et pardonne beaucoup " ; le " ministre " Malcolm X (né en 1925 et assassiné le 21 février 1965), leader des Musulmans noirs qui " ne comprend plus et ne veut plus comprendre personne " ; et le pasteur Martin Luther King (né en 1929 et assassiné le 4 avril 1968), adepte de la non-violence et de l'amour de l'adversaire. Un document irremplaçable pour comprendre les ressorts de la révolte et penser les moyens d'en finir avec l'oppression.

Testament insolent, Odile Jacob, 2009
ISBN-10 : 2738123031
ISBN-13 : 978-2738123039


Présentation de l'éditeur
Racisme, mélanges et tensions entre cultures, question de l'identité et des racines : ces grands thèmes qui traversent les écrits d'Albert Memmi, depuis La Statue de sel, préfacé par Albert Camus, restent au cœur de notre réflexion et de nos débats. Conscience critique, cet écrivain au croisement de trois cultures, juive, arabe et française, revient sur son parcours, relit son œuvre pour en donner les clés, s'interroge sur ce qu'elle nous donne à penser aujourd'hui. Une leçon de "mieux vivre" par un "homme de plume" qui fut aussi militant.

Bibliographie

Guy Dugas, Albert Memmi, écrivain de la déchirure, éd. Naaman, Québec, 1984

Guy Dugas, Albert Memmi, du malheur d'être juif au bonheur sépharade, éd. du Nadir, Paris, 2003

Nathalie Saba, Les paradoxes de la judéité dans l'œuvre romanesque d'Albert Memmi, éd. Edilivre-Aparis, Paris, 2008

fr.wikipedia.org
www.sudplanete.net
Le lycée Carnot
Université d’Alger
boutique.ina.fr
Recherche personnalisée