Recherche personnalisée

dimanche 7 février 2010

Salem Chaker


Salem Chaker (né en 1950), universitaire algérien, docteur en lettres, spécialiste de linguistique berbère, est professeur des universités de berbère à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) de Paris depuis 1989. Il succède notamment à André Basset et Lionel Galand.

Salem Chaker est professeur des Universités et chercheur linguiste dans le domaine des études berbères (tamazight) né dans une famille originaire des Aït Iraten, en Haute Kabylie.Après avoir exercé une dizaine d'années à Aix-en-Provence (CNRS et Université de Provence : 1981-1989) et à l'Université d'Alger (1973-1981). Il a créé en 1990 le Centre de recherche berbère "André Basset" (INALCO)Il rejoint en 2008 l'Institut de recherches sur les mondes arabes et musulmans d'Aix-en-Provence. Il a également Il est l'auteur de nombreux ouvrages et de nombreuses études de linguistique et sociolinguistiques berbères. Il dirige également l'Encyclopédie berbère éditée par Edisudpuis Peters.



Titres universitaires
1973, Université Paris V : Doctorat de 3e cycle en Linguistique Générale
1978, Université Paris V : Doctorat d'État ès Lettres et Sciences Humaines

Ouvrages principaux

Berbères aujourd'hui, L'Harmattan, Paris, 1989
ISBN : 2-7384-7351-2
EAN : 9782738473516


Même pour l'observateur non-spécialiste du Maghreb, il est désormais devenu évident que le paramètre berbère s'est imposé comme élément important du champ politique et socio-culturel, tant en Algérie qu'au Maroc.
Cette nouvelle édition, du fait des évolutions récentes, est, plus que la première, focalisée sur l'Algérie et principalement la Kabylie. C'est que la Kabylie occupe une place à la fois spécifique et pionnière par rapport à la "question berbère". Une tradition séculaire d'autonomie et de résistance au pouvoir central, une acculturation occidentale profonde et déjà ancienne, l'ancienneté de la formation et l'importance des élites locales ont fait de cette région le fer de lance de la revendication linguistique berbère.
C'est là, incontestablement, que l'on peut suivre avec le plus de précision les développements du mouvement berbère, notamment ses traductions explicites, culturelles, idéologiques et politiques. Aussi, pour ce qui est des données contemporaines, il est prudent de parler désormais d'un "problème kabyle", propre à l'Algérie, même si, aux plans historique et civilisationnel, voire éthique, le problème berbère est celui de tout le Maghreb.

Manuel de linguistique berbère I, Bouchène, Alger, 1991

Manuel de linguistique berbère II, Enag Editions, 1996



Linguistique berbère. Études de syntaxe et de diachronie, Peeters, Paris, 1995

Hommes et femmes de Kabylie. Tome 1, Edisud, 2001
ISBN : 2-7449-0234-9
EAN : 9782744902345


Oeuvre scientifique, il s'agit de fournir, aux spécialistes comme au grand public, un outil d'information aussi précis que possible, solidement ancré dans la documentation disponible, qu'elle soit écrite ou orale.
De réunir dans un même support une information totalement dispersée entre les différents champs disciplinaires (Histoire, Littérature, Ethnologie, Linguistique... ) et les époques (sources contemporaines, sources anciennes devenues difficiles d'accès). De croiser les divers types de sources (archives officielles, archives familiales, tradition orale, témoignages... ) pour une relecture et une évaluation plus complète, plus fine des personnages.
De se poser aussi, chaque fois que possible, la question de la réception par la société : en tant qu'acteur dans une collectivité, l'individu n'est pas uniquement ce qu'il fait, dit ou écrit (ou prétend faire, dire ou écrire), il est également, et peut-être surtout, ce pour quoi il est perçu, reçu par le groupe. Cette "subjectivité collective" est aussi une réalité qui doit être soumise au regard scientifique parce qu'elle est productrice de valeurs, d'actions, de devenirs.
Œuvre de mémoire, le DBK est un hommage rendu aux précurseurs, aux innombrables anonymes, aux créateurs, grands ou petits, aux défenseurs d'une culture, aux porte-parole, connus ou oubliés, d'une région qui ne veut pas mourir, qui ne veut pas se dissoudre dans le giron unificateur de l'État-nation. Qui demande simplement qu'on la laisse exister en tant que ce qu'elle est avec sa mémoire propre ; sans nier pour autant qu'elle appartient et participe aussi à des ensembles plus vastes, l'Algérie, l'Afrique du Nord, la Méditerranée...
Le DBK est un acte de reconnaissance d'acteurs, de créateurs, de référents, dont la plupart n'existent pas, pour la culture officielle, voire le savoir académique, en tant que ce qu'ils sont réellement pour la société qui les a produits, ou à laquelle ils se sont adressés, et qui, pourtant, les reconnaît comme siens. C'est la reconnaissance d'un espace symbolique, d'un espace culturel et humain, avec ses repères propres, avec sa mémoire propre, véhiculée par sa langue, ses chants, ses hommes et ses femmes.

Berbères, De Rives En Rêves, Sépia, 2008
ISBN : 978-2-84280-142-7
EAN : 9782842801427


Algérie : la question kabyle, Michalon, 2004
Ferhat Mehenni
Salem Chaker (Préfacier)
ISBN : 2-84186-226-7
EAN : 9782841862269


Lettre de Roch-Olivier Maistre à Salem Chaker





Journée de la langue Berbère 27.10.07


Wikipedia - Salem Chaker
Langue et littérature berbères - Salem Chaker
Quelques Faits de Grammaticalisation dans le système Verbal Berbère par Salem CHAKER
Berber, A “Long-Forgotten” Language Of France By Salem CHAKER
Existe t-il un projet politique kabyle ? - Entretien avec Salem Chaker
Recherche personnalisée