Recherche personnalisée

jeudi 18 février 2010

Aïcha Lemsine


Lemsine, Aïcha (née 1942). Romancière algérienne, né dans la Némencha, mariée à un diplomate, Ali Laïdi. Elle a publié deux romans. La Chrysalide (1976) vise à suivre l'évolution de la famille et le rôle des femmes en Algérie, mais le résultat est ambigu. Ciel de Porphyre (1978) décrit la guerre d'Algérie par le biais d'un journal écrit par un adolescent entouré de personnages stéréotypés féminins qui vivent dans un monde inauthentique. Son essai Ordalie des voix (1983) a été traduit en arabe comme Hukm alaswat.



Ordalie des voix, Editeur Encre (1983)
ISBN-10 : 2864181541
ISBN-13 : 978-2864181545


La chrysalide, Editeur Des Femmes Editions (31 décembre 1998)
ISBN-10 : 272100462X
ISBN-13 : 978-2721004628
ISBN : 2721000837


Mariée à seize ans à Mokrane par la volonté de leurs pères respectifs, Khadidja est très éprise de son jeune époux qui le lui rend bien mais tardant à se retrouver enceinte, elle subit les commérages du village qui stigmatisent la stérilité féminine. Après avoir eu recours sans succès, de gré ou de force, aux pratiques traditionnelles, elle consulte en cachette mais avec l'assentiment de son époux, la t'biba (doctoresse)  locale, une Française qui l'aidera, au grand dam du village, à accoucher d'un fils, Mouloud. Mais elle devient définitivement stérile. Mokrane, ne pouvant se contenter d'un unique rejeton, lui inflige l'humiliation d'une deuxième épouse (qui mourra en couches) puis d'une troisième avec laquelle elle partagera son époux et une affectueuse complicité mais qui n'enfante que des filles...

Mouloud, le fils de Khadidja  a des résultats brillants à l'école, il apprend à lire à l'aînée de ses demi-sœurs, Faïza, qui, encouragée par Khadidja, sera la première fille à franchir l'entrée de l'école et se passionnera pour les études. Il disparaît pour rejoindre les combattants de la liberté et son père est repris par ses vieux démons mais Khadidja s'oppose avec une violence inouïe à un quatrième mariage.

Après l'indépendance, Mouloud accueillera Faïza à Alger pour qu'elle y mène des études de médecine. C'est là, dans la capitale, à l'occasion de retrouvailles familiales, que ce qui aurait dû être un scandale permettra à Mokrane et à Faïza de se comprendre enfin :  au lieu du reniement, la fille rebelle obtiendra la protection paternelle.

deblog-notes.over-blog.com


- La Chrysalide constitue une remise en question du système féodal régissant la destinée de la femme algérienne.
ELLE

- La Chrysalide saisit et fixe; à travers l'histoire d'une famille comme mille autres, l'injustice et la douleur qui sont le lot quotidien de la femme. (...) Les droits du père, du mari, en terre arabe; sont sans limites. Aïcha Lemsine donne à voir et s'élève contre le mariage forcé, la répudiation, la polygamie.
LE MONDE

- La Chrysalide est un livre qui, de page en page, vous fera rire et vous fera pleurer.
LE NOUVEL OBSERVATEUR

- C'est la première saga maghrébine, un de ces romans populistes qui, à travers l'histoire d'une famille, révèle la condition féminine algérienne. De cette femme que l'on marie, que l'on répudie, que l'on bat ou que l'on méprise. Car l'islam a engendré l'une des civilisations les plus misogynes du globe.
L'EST RÉPUBLICAIN

Ciel de porphyre, Editeur J.-C. Simoën (1978)
ASIN : B0014MA4M2

Au Coeur du Hezbollah, Editeur Flammarion (30 juin 2008)
ISBN-10 : 2080660519
ISBN-13 : 978-2080660510
Recherche personnalisée